Le prochain atelier d’écriture (2 novembre) d’Écrire-en-ligne va appliquer (cette fois seulement) sur les participant(e)s une nouvelle formule qui va être particulière, mais en tout cas stimulante et jubilatoire — ah que je l’ai imaginée avec mes petits neurones. Sur exactement le même sujet chaque auteur(e) aura :

1- des contraintes personnalisées adressées à lui seul (et révélées à la publication avec son texte) suivant des indications qu’il me donnera lui-même dans un choix (simple) qui lui est offert.

2- la possibilité ensuite de traiter la demande en fiction de 3 façons complètement différentes, au choix.

Et chaque texte au final intégrera un grand tout cohérent.

Si ça marche sur cet atelier (ça devrait : je l’ai testé 4/5 fois en « présentiel » avec des groupes de six/huit personnes et ça a hyper bien fonctionné) je le proposerai donc en atelier d’écriture permanent, à la carte, sur l’année via un abonnement (très raisonnable) graphomano-masochiste premium :-). Genre (comme à la roulette) : vous me demanderez quand vous voulez, et hop, vous recevrez votre contrainte (et votre texte final viendra en cohérence avec tous ceux déjà produits).

Si ça dure longtemps, et nombre de personnes alimentent, on obtiendra au final un gros bouquin collectif au concept inédit et je le crois, plutôt épatant. Ne cherchez pas ce que ça peut être, et comment ça peut être : vous ne trouverez pas, je suis certain (oh, le teasing!). Indice : il sera question d’hommes et de femmes (hahaha ! haha !). Révélation le 2 novembre, pour le 1er atelier de novembre.

Francis