En ces périodes pénibles et angoissantes du confinement, je me suis demandé quelle proposition d’écriture, forcément, pourrait peut-être nous faire du bien. Et forcément, qu’avons-nous besoin (hormis la santé, voir nos proches, pouvoir continuer son activité, son travail…) ? : 1- Sortir, bouger, se déplacer, se sentir libre 2- Rire un peu. (On voit ici que je suis très perspicace).
De fait, je vais vous proposer 1- de voyager (virtuellement) 2- de rire (j’espère) ou de rire à essayer de faire rire, en nous basant sur des exemples tirés de deux livres issus d’une collection (Les Jetlag Travel Guide) sortie en 2003 en Australie, en 2006 en France dont je suis l’heureux possesseur : « La Molvanie, le pays que s’il existait pas, faudrait l’inventer » et « San Sombrèro, le pays des carnavals, des cocktails et des putchs ». Il s’agit de parodies extrêmement abouties, précises et complètes de guides touristiques façon Lonely Planet (jusqu’aux pictogrammes dans les fausses cartes routières qui sont parodiques), Le Routard ou les Guides Bleu ou Vert de Michelin, mais portant sur des pays imaginaires. S’y trouvent sous tous les aspects (historique, politique, environnemental, touristique, sociaux, culturels, …) tous les pires clichés, tous les préjugés courants, « mis en scène » en quelque sorte. Il font partie des rares livres qui m’ont déclenché des fous-rires c’est très souvent hilarant (j’espère que ça marchera pour vous !). Les trois auteurs, australiens (écrivains, humoristes, acteurs), se sont taillé un succès mondial d’édition avec cette excellente idée. Je vous en livre plus bas des extraits.

Ce que je vous propose donc est soit de nous raconter une visite, une excursion, une rencontre, une « aventure », une anecdote… vécue en Molvanie ou au San Sombrèro (au besoin inspirez-vous de vécus personnels !) mais en y mettant force humour implicite, sous entendus, clins d’œil,… mais aussi exagérations, caricatures… à la façon de ces guides. Pour ce faire, je vous ai scannées quelques bonnes feuilles qui, je l’espère, vous amuseront et vous seront inspirantes. Emparez-vous des lieux, faites parler votre fantaisie et votre envie de vous défouler ! Notez que tout peut être prétexte à glisser de l’humour burlesque, absurde, grotesque parfois  : décors, ambiances, perceptions (les 5 sens !) et qu’il ne faut pas hésiter à vous lancer dans des descriptions, des restitutions d’ambiances… Vous pouvez aussi choisir d’écrire des pages d’un de ces guides (critiques de restaurants, hôtels, lieu touristique de votre imagination), comme de nous évoquer, si vous le préférez votre propre pays imaginaire. Un bon indice : si vous souriez ou riez en écrivant vos propres bêtises… le lecteur le sentira… Et ce sera probablement gagné !

Ci-dessous, quelques pages (chaque guide en fait environ 200 !) pour inspiration ou « implantation » de votre texte  :
En Molvanie : ExtraitsGuideMolvanie
Au San Sombrèro : ExtraitsGuideSanSombrero

Et bon voyage !
Confinement,
Francis