Bonsoir, 

Voilà, comme prévu, nous sommes dimanche soir et l’atelier prend fin. Les commentaires ont été clos sur l’ensemble des textes, mais vous gardez bien entendu la possibilité de les consulter. 

Merci pour votre participation à cet atelier !

Pour ceux qui le souhaitent, le prochain atelier commencera le vendredi 2 octobre, et les inscriptions sont d’ores et déjà ouvertes. 

Bonne fin de soirée et bonne continuation à vous tous!

Gaëlle

******

Il paraît (sisisi, je vous jure) que c’est la rentrée.

Mais comme je n’aime pas la rentrée, et que c’est un petit peu une platitude quand même, je vous propose ce mois-ci de réfléchir à l’idée contraire. Je vous propose donc de construire votre texte autour du verbe « partir ».

Arthur Rimbaud s’en allait « les poings dans ses poches crevées », Julien Clerc prétend que l’on a « toujours un bateau dans le cœur » (oui, je suis capable de citer Arthur Rimbaud et Julien Clerc dans la même phrase, pourquoi ?), à vous maintenant de décliner votre idée du départ. Il peut être réel, ou virtuel, on peut quitter un tchat internet, un repas de famille, un compagnon, un travail, un pays… Il peut ouvrir sur une nouvelle vie choisie, ou imposer des ruptures qui n’étaient pas souhaitées. Se faire dans la joie, ou la tristesse. Etre l’occasion de belles surprises, de désillusions, voire de drames.

Vous nous écrirez moults détails concrets et factuels, ou bien vous privilégierez les ressentis.

A votre guise !

A vous donc de nous inviter à « partir » avec vos personnages, à votre façon, au fil de votre récit.

Bonne écriture à tous !