Bonsoir, 

Voilà, comme prévu, nous sommes dimanche soir et l’atelier prend fin. Les commentaires ont été clos sur l’ensemble des textes, mais vous gardez bien entendu la possibilité de les consulter. 

Merci pour votre participation à cet atelier !

Pour ceux qui le souhaitent, le prochain atelier commencera le vendredi 6 novembre, et les inscriptions sont d’ores et déjà ouvertes. 

Bonne fin de soirée et bonne continuation à vous tous!

Gaëlle

 

******

Il paraît que c’est l’automne.

Il paraît qu’après, il y aura l’hiver. Qu’il fera froid, et qu’il fera nuit tôt, et que… aaaaaahhhhh, non, non, et non, je ne veux pas ! Je refuse ! Je suis une fille du printemps et de l’été, moi (oui, ceci est un aveu passionnant, j’en conviens).

Alors pour contrer ce retour inéluctable des jours gris et des longues nuits ; pour faire un pied de nez à cette réalité à laquelle nul d’entre nous ne pourra se soustraire, je vous propose ce mois-ci de nous emmener dans les contrées de la magie.

C’est ainsi, que voulez-vous : la réalité me contrarie, alors je vous propose de lui opposer du magique. Du paranormal. Du fantastique. De l’extraordinaire. Du merveilleux. Bref, toutes choses qui permettent de contourner les contingences du réel, ou de les réécrire d’une autre manière.

A vous de voir si vous distillerez juste une pointe de féérique dans une histoire « presque normale », ou bien si vous bâtirez un univers totalement baroque et fantasy ; Si vous choisirez plutôt de tendre vers « supercalifragilistique » ou vers « expecto patronum » ; Si votre magie sera blanche ou noire.

Tout est possible, puisque nous convions la magie à cet atelier !

Petit détail supplémentaire : Puisque je parlais d’automne et d’hiver, vous devrez inclure dans votre texte les références suivantes à ces deux saisons : une châtaigne, et un bonhomme de neige.

A vos baguettes magiques, ah non pardon, à vos stylos, et bonne écriture à tous !