Après un peu plus de huit heures de vol, l’avion se pose enfin sur le tarmac. Température élevée, un taux d’humidité considérable si bien que le T-shirt colle immédiatement à la peau. Abidjan se dresse devant nous, tout en contraste, de ses gratte-ciels et ses bidonvilles.
Lire la suite