Bonsoir, 

Voilà, comme prévu, nous sommes dimanche soir et l’atelier prend fin. Les commentaires ont été clos sur l’ensemble des textes, mais vous gardez bien entendu la possibilité de les consulter. 

Merci pour votre participation à cet atelier !

Le prochain atelier aura lieu en Mars (lancement le vendredi 10 mars – Exceptionnellement, et non le 3 – au soir). Les inscriptions sont d’ores et déjà ouvertes pour ceux qui le souhaitent.

Bonne fin de soirée et bonne continuation à vous tous!

Gaëlle

**********

Bonjour à tous,

Pour cette reprise post-trève-hivernale, j’avais envie de convier un « grand » auteur à notre table (car oui, ça fait longtemps que je ne vous ai pas proposé ici de citation ou d’extrait de texte, et je viens de décider que c’était un tort !).

Je vous propose donc d’imaginer un texte qui se finira par cette citation d’Oscar Wilde :

« Je suis toujours en train de m’étonner moi-même. C’est la seule chose qui rende la vie digne d’être vécue. »

A vous donc, d’imaginer à quelle occasion votre narrateur « s’étonnera lui-même », et portera sur cet évènement le regard philosophique qui consiste à trouver que ça pimente sa vie.

Versez dans le cocasse un brin ironique, ou dans le fantastique ; dans l’investigation policière, ou dans le romantisme sucré… Comme bon vous semble. Je gage qu’il y a plus d’une occasion de s’étonner soi-même, que ce soit parce que l’on se comporte en héros, ou parce que l’on constate un ratage complet, en passant par de toutes petites choses qui pourraient sembler insignifiantes mais qui ne le sont pas. S’étonner dans le sens positif ou négatif du terme, à propos de quelque chose d’assez anecdotique ou au contraire, de grandiose… Tout est possible.

Bref : étonnez-vous vous-mêmes, et nous avec, en nous le racontant !