Bien.

En plein atelier (bien chouette, d’ailleurs) d’octobre, et parce que vous commencez à vouloir vous inscrire pour décembre (on rappelle que novembre est complet), le temps est venu de faire ici une annonce d’importance.

En décembre, Ecrire-en-ligne changera de Jockey. J’aurais le plaisir d’en confier les rênes à Francis Mizio, qui n’est pas né de la dernière pluie en matière d’écriture, d’atelier, et tutti quanti. Et je suis ravie qu’il relève ce défi avec enthousiasme.


Pour tout vous dire, l’avenir d’écrire-en-ligne me questionne pas mal depuis quelques mois. Grâce à vous tous, le site tourne magnifiquement bien, presque « trop » bien ces temps derniers (les places y deviennent chères, même si les tarifs n’ont pas augmenté 😀 ). Je n’ai pas, à l’heure actuelle, la possibilité de le développer, trop d’autres projets sur le feu. Alors je me suis dit que cet élan était le bon moment pour proposer un coup de renouveau en passant la main. J’aurais créé et animé le site 3 ans durant: c’est une belle séquence, je trouve.

J’ai eu le plaisir de croiser Francis, il y a quelques années, lors d’ateliers d’écriture présentiels, menés par une chouette association engagée (« tu connais la nouvelle », on t’aime!). Je SAIS qu’il reprendra ecrire-en-ligne supra bien (sinon, hé, dites, j’y aurais pas d’mandé!). Et cela fera souffler un vent nouveau sur les ateliers, vent nouveau toujours utile un jour où l’autre quand on se balade du côté du créatif.

Voilà, c’est dit. A partir de décembre, je plie bagages. Avec quand même ce dernier atelier, celui de décembre, justement, qui sera animé par Francis mais où je viendrais peut-être me balader par ci par là dans les commentaires, en « candidat libre », pour faire une passation en douceur. A partir de 2018, je n’interviendrais plus.

Il me restera de ces 3 ans partagés un nombre incalculable de bons souvenirs, mais il est trop tôt pour sortir les violons 🙂

Dernier détail: maintenant que vous êtes au courant des modalités, les inscriptions pour l’atelier de décembre sont possibles 🙂