Ecrire en ligne

Ateliers d’écriture créative, de fictions, animés par Francis Mizio

Texte d’Ariane

« La Voix du Parti », journal libre et indépendant
Edition spéciale du 7 mai 2018

Un an après… Où en sommes-nous ?

Par Sandrine de La Pallière 

Qui dit jour spécial dit édition spéciale : nous célébrons la première année de mandat de notre Présidente ! Il y a un an, jour pour jour, vous vous exprimiez, chers citoyens, dans les urnes et le message était clair : un vote d’espoir, une volonté de changement, une adhésion massive au Parti!

Revenons sur cette année qui fut riche en réformes et en renouveau.

Diplomatie. Grâce au refroidissement des relations diplomatiques internationales et à la promesse de Mme la Présidente de ne pas quitter le territoire national, d’importantes économies ont été réalisées : les frais de déplacement de notre ancien Président s’élevaient à 18 millions d’euros ! Notre absence à la COP 23, au G7 (anciennement G8) et à l’OTAN ont ainsi permis des économies substantielles. C’est également la preuve que le Parti s’engage pour le climat, comme l’évoquait en janvier notre Ministre pour la protection des Animaux de Compagnie et préposé aux Affaires Etrangères : « Le refroidissement [des relations diplomatiques] a du bon, ce ne sont pas les climato-optimistes qui vont dire le contraire ! ».

Société. Les plannings familiaux reconvertis en Centre de Bonne Famille ont soulagé la Sécurité Sociale du poids des plaquettes de pilule et des consultations gratuites. Les Françaises sont désormais responsabilisées ! Conjugué à l’interdiction de l’avortement, un pic de 200 000 naissances est prévu cette année et permettra l’avancée du départ à la retraite à 60 ans. Parmi ces nouvelles naissances, la moitié concernerait des mères mineures. Une jolie victoire quand on sait que plus l’âge de procréation avance, plus les maladies congénitales augmentent !

Travail. Selon notre nouvel INSEE, là où les précédents gouvernements avaient échoué, les chiffres du chômage ont amorcé leur chute vertigineuse : 5 % pour les catégories 1 [rappelons que la catégorie 1 regroupe les Français nés sur le territoire national _hors DOM-TOM_ de deux parents et de quatre grands-parents de nationalité française uniquement]. La France aux Français ! Le salaire maternel (promis en 2010) qui encourage les femmes à rester au foyer a pu rendre possible ce tour de force. Lors de la journée de la femme du 8 mars, notre Présidente a d’ailleurs rappelé son engagement en faveur des droits de la femme puisque, comme le Parti l’expliquait déjà en août 2015 : « S’il n’y a plus d’immigrés, il n’y aura plus de violences faites aux femmes » [blog les Patriotes].

Economie. La sortie de l’Europe le 1er septembre va transformer un rêve en réalité : le retour de la baguette à 1F*!
*selon les estimations des économistes, 1F devrait être égal à environ 6.66€.

Patriotisme. Proclamation du 7 mai comme jour férié national. Celui-ci viendra remplacer le 1er janvier, jour de dépravation par nature et permettra une chute notable du nombre d’accidents de la route. L’emblème choisi par le Sénat pour ce nouveau jour férié est le Saucisson, symbole patriotique fort. Des distributions sont prévues dans les mairies et écoles. La Bretagne devrait ainsi connaître un regain économique via ses multiples élevages porcins. C’est un beau message envoyé à cette région, réfractaire jusqu’à peu au Parti, rappelons-le !

Célébrations. Les commémorations du centenaire du 11 novembre auront lieu pendant une semaine. Les frontons de nos mairies arboreront à cette occasion des banderoles : « Wir haben Ihnen erdrückt ! » [« Nous vous avons écrasés ! »].

Associations. Suite au refus des Restos du Cœur de sélectionner ses bénéficiaires, la distribution de repas n’aura pas lieu cet hiver. Le Parti réalise ainsi le vœu de Coluche qui évoquait une solution temporaire, il y a plus de 30 ans. Le ministre de la Sécurité du Territoire National a ainsi déploré que « Les Restos » aient procédé à la distribution de plus d’un milliard de repas en l’absence totale de contrôle d’identité.

Justice. Un référendum sur la peine de mort est prévu cet automne. Comme l’a expliqué notre ministre de la Justice avec son célèbre sens de l’humour : « La peine de mort va permettre des économies mortelles !». Vous serez à même de choisir comment seront utilisés vos impôts : pour que les personnes âgées vivent décemment ou pour que les violeurs soient logés dans des chambres individuelles avec TV ! Car, vous le savez : votre avis est primordial pour le Parti !

Edition spéciale du 8 mai 2022 :
Un nouveau parti à la tête de la Nation !

Par Ariane

10 Comments

  1. Gaëlle Pingault

    13 décembre 2015 at 17 h 20 min

    Comme on dit dans ce genre de cas « toute ressemblance avec des faits réels ou plausibles serait purement fortuite »… Ariane nous propose ici un texte de « science-fiction (ou pas) politique » assez mordant, teinté d’un humour assez noir qui fait mouche. Le saucisson choisi comme « symbole patriotique fort », personnellement, je suis pour 😀 . Construit sur le mode de l’article de journal, le texte déroule un certain nombre de faits, qu’il commente de manière partisane (devrais-je dire « propagandiste » ?), ce qui rajoute à l’ironie cinglante. Il y a plein de petits détails d’écriture (la majuscule –ou pas- au « P » de parti ; la particule au nom de famille de la journaliste…) qui rajoutent à ce parti pris de satire.

    La limite de ce texte, à mon sens, (mais c’est lié aussi, dans ce contexte d’atelier, à la limite de caractères), c’est que cet article de journal, fort partisan en tant que tel, serait un formidable tremplin pour introduire du « commentaire », de la contradiction. Je pense qu’il serait très intéressant d’avoir en contrepoint, l’avis d’une, ou de quelques personnes qui le lisent, cet article (cela pourrait par exemple être introduit à la fin de chaque paragraphe, pourquoi pas en italique, pour que l’on comprenne bien qu’il s’agit d’autre chose que de l’article… A réfléchir).

  2. j’ai beaucoup apprécié le thème et la construction du texte, original, drôle et tellement juste

  3. Merci pour vos retours et ta piste de travail, Gaëlle!
    J’ai eu du mal à respecter le nombre de caractères, la première version était nettement plus longue… A voir comment introduire des personnages autour de ce texte, en effet!

  4. Ariane, j’ai bien aimé ton style et le ton… Je crois deviner que l’ironie mordante plaira aux protagonistes de cet atelier (moi le premier bien sûr), le nom de la journaliste me plait beaucoup aussi.
    J’imagine volontiers un début d’histoire « à la Daenninck » où la petite histoire rencontre la grande.

  5. Gaëlle Pingault

    15 décembre 2015 at 20 h 13 min

    Carrément!

  6. Je dois avouer mon inculture : je ne connais pas « Daenninck » !

  7. Gaëlle Pingault

    16 décembre 2015 at 22 h 54 min

    Didier Daeninckx, auteur de littérature policière et noire 🙂

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Didier_Daeninckx

  8. J’ai beaucoup aimé ton texte et la façon dont tu l’as écrit, vraiment !!! Le ton mordant et ironique de l’article, vraiment bien !

  9. Dac, merci Gaëlle ! Va falloir que je le lise alors, pour comprendre à quoi ressemble ses « débuts d’histoire où la petite rencontre la grande » ;-)!

Comments are closed.

© 2018 Ecrire en ligne

Theme by Anders NorenUp ↑

error: Content is protected !!