Hormis deux personnes qui ne se sont pas venues manifestées (*) portant les participants à 6 seulement, cet atelier basé sur la photographie s’est très bien déroulé  (les commentaires et échanges s’étendent jusqu’à ce 24 février) avec entre autres, et c’est réjouissant, la création de deux beaux personnages de femmes qui mériteraient d’être développés de façon romanesque. A noter que parmi certains des textes produits donnent l’occasion d’évoquer des considérations liées à l’écriture de fictions plus conséquentes que celles du format de nouvelles.
Deux types de création apparues dans cet atelier : celles qui s’attachent à l’image même, sa description et son contenu, comme cela était présenté dans la proposition d’écriture, et celles qui s’appuient sur l’existence même d’une image pour en faire le socle, presque, d’une fiction en cours ou à venir. Ce thème est difficile, mais riche de potentiels, et sans doute le re-proposerai-je l’an prochain à des personnes ne s’y étant pas frottées. (Les textes créés, commentés durant l’atelier, ne sont lisibles que par les participants connextés).
À très bientôt pour le premier atelier de mars !

Francis

(*) une personne inscrite qui avait réglé à qui j’espère il n’est rien arrivé, car malgré mes appels elle ne s’est pas manifestée ; et une autre qui avait pré-réservé sans payé et n’a pas répondu à mes messages. Ce deuxième type de comportement étant intervenu deux fois en deux mois depuis que j’ai repris le site -ce qui pénalise les personnes en file d’attente et n’est surtout pas sympathique – je vais resserrer les conditions : personne ne pourra plus être considéré comme inscrit si le règlement n’est pas intervenu une semaine avant le début de l’atelier.