Ecrire en ligne

Ateliers d’écriture créative, de fictions, animés par Francis Mizio

Category: Propositions (page 1 of 3)

Proposition d’écriture nov. 2019-2

[Cette proposition d’écriture a déjà été formulée à d’autres que vous en février 2018, et a donné (d’excellents) résultats. Je vous la repropose ici. En fin de ce texte des liens vous mèneront, pour inspiration (ou non… si vous voulez éviter pour ne pas subir d’influence !) vers 4 sur 6 des textes rendus publics produits lors de cet atelier. ]

Je ne sais pas si vous avez remarqué -en tout cas cela m’a frappé un jour- mais dans les romans contemporains, qu’ils soient dits de « littérature générale » ou « de genre » (polar, thriller, roman noir, fantastique…), il y a toujours un endroit, un moment, où apparaît une photographie.  Le passage peut-être plus ou moins long, la photographie peut avoir un rôle ou non dans l’intrigue, peut permettre ou non de caractériser davantage un personnage… En tout cas, c’est systématique, elle apparaît. Que ce soit chez de grands auteurs comme chez des auteurs mineurs, chez des génies comme chez des tâcherons de la plume. Faites attention, vous verrez : je ne pense pas me fourvoyer, une ou plusieurs photographies apparaissent à plus de 9 fois sur dix.
Lire la suite

Proposition d’écriture novembre 2019 – 1

Régulièrement depuis quelques années je « désherbe », comme disent les bibliothécaires, le stock invraisemblable de bouquins qui envahit ma maison. J’ai mis des décennies à être capable de pouvoir l’accomplir, tant l’idée de me séparer d’un livre m’est restée longtemps inconcevable, en bon accumulateur compulsif que j’étais. À chaque fois, péniblement, j’en ôte une vingtaine, et pas mal de livres que pourtant je ne relirai plus, ou ne lirai pas, ou n’ai pourtant pas aimé… reprennent tout de même du sursis avant d’être réexaminés une fois suivante — car franchement, j’ai toujours du mal à les quitter.
Lire la suite

Proposition d’écriture Octobre 2019-2

Il y a un peu plus d’un an sur une idée « venue comme ça », je ne sais plus pourquoi, je me suis dit que je proposerais bien un atelier d’écriture sur le thème énoncé simplement ainsi : « bleu ». Le sujet ? : bleu ! Le ton, la tessiture, l’intrigue, l’ambiance, les personnages, la psychologie, les dialogues ? : bleu. Et débrouillez-vous avec ça (bon : je donnais des pistes tout de même).

Bien sur, comme à chaque fois, une fois mon sujet révélé, je me suis vite fait des angoisses : ma contrainte n’était-elle pas trop difficile parce que trop large ? Le sujet était-il vraiment inspirant ? Et puis comme à chaque fois : les textes produits dans cet atelier (qui a pour chance d’attirer des plumes venues d’on ne sait où) sont toujours étonnants de par leur qualité. Les textes bleus de 2018 (1) se sont révélés être passionnants. Aussi, à la rentrée de septembre dernier, un an plus tard, j’ai osé réitérer le coup du bleu : pareil, il y a eu des textes épatants (2). Mieux : j’ai reçu des courriels d’habituées de l’atelier qui regrettaient d’avoir cette année encore loupé ce sujet…
La couleur comme simple proposition d’écriture semblerait donc admirablement fonctionner (grâce à vous je continue d’en apprendre en permanence !)… Chapeau bas, pardon, chapeau bleu les gens ! Voici qui m’a donné envie d’explorer ce champ d’écriture peu courant que sont les couleurs…

Lire la suite

Proposition d’écriture octobre 2019-1

Alors la pluie tomba sur Rouen le 26 septembre.
Et elle était noire.

Lire la suite

Proposition d’écriture septembre 2019 – 2

« Quand je n’ai pas de bleu, je mets du rouge », aurait dit Pablo Picasso. Pour ce mois de septembre, lors duquel commencent à moins se montrer la lumière et le bleu, pour le moins (en tout cas en France, je ne parle pas aux participant(e)s éventuellement domicilié(e)s aux antipodes), je vous propose pour thème d’écriture de ce mois-ci, simplement ceci : « bleu ».
Lire la suite

Proposition d’écriture septembre 2019 – 1

J’ai travaillé dans une direction de ministère durant plusieurs années à deux pas du musée Beaubourg à Paris, et à autant de distance du BHV de la place de l’Hôtel de Ville. Le midi, pour déjeuner, je n’avais pas trop le choix : soit j’allais dans une brasserie où le prix de l’œuf mayo pouvait engager les revenus de votre descendance, ou déjeuner au restaurant souterrain des employés la Ville de Paris parmi étrangement beaucoup de personnes que l’on qualifiera de fortement différentes, COTOREP pour la plupart agitées par des tics ou des manies infernales qui composaient un spectacle à elles seules. Troisième option : manger un sandwich, errant dans les rues alentour en résistant à l’idée de flâner dans les étages ou sur la terrasse somptueuse du Bazar de l’Hôtel de Ville (au sous-sol, le rayon bricolage étant un spot de rendez-vous gay du Marais tout proche, j’évitais de m’y faire aborder en mordant dans mon jambon beurre). À deux pas de mon bureau, il y avait un cinéma qui passait exclusivement des films hispaniques. Un midi, alors qu’il s’y trouvait à l’étage une exposition sur l’actrice Rossy de Palma, égérie d’Almodovar et sujet plastique de bien d’autres artistes, j’y entrai par curiosité sans savoir que le lieu y était, à l’étage, celui d’une école de tango. J’en eus le souffle coupé.

Lire la suite

Proposition d’écriture Juin 2019-2

Mercredi 11 juin dernier, Margaux, une des étudiantes du DUT InfoCom où j’enseigne, subissait la torture de sa soutenance de fin de DUETI (année de cours suivie à l’étranger). Elle nous exposait la politique culturelle du Québec d’où elle revenait et les actions menées au niveau de la ville de Chicoutimi. Au détour d’une de ses « slides »  où elle nous passait en revue la vie artistique locale je vis surgir une affiche d’un lieu nommé 3REG qui se présente comme un « collectif de création sous contrainte » appelant à la production d’œuvres « littéraires/visuelles/sonores/vidéos » sur des thèmes précis ; œuvres présentées ensuite lors de soirées. Sur l’affiche de l’événement se trouvait l’étonnant thème suivant (pour cette fois là) : « Anodin ».
Lire la suite

Proposition Juin 2019-1

À l’heure du résultat des élections européennes et de l’interminable feuilleton du Brexit, et après le passage du chef kayapo Raoni Metuktire dans les parages, on voit bien – et ce n’est rien de le dire ma bonne dame- qu’il est compliqué de vivre ensemble.
« L’autre est pas comme moi » : c’est à partir de cette étonnante unique et formidable découverte —que je dois avouer humblement j’ai faite (intuition ou génie que j’aurais ? L’Histoire le dira), et que je suis heureux de partager ici avec vous— que je me suis dit dans un moment de grâce et de création : bon sang Coco mais c’est bien sûr ; « la différence », voici un sujet d’atelier. En vérité, au-delà de la différence, mon sujet d’atelier serait plutôt cette chose plus étrange encore que l’on nomme les malentendus culturels.
Lire la suite

Proposition Mai 2019-1

Il y a des anecdotes, des rumeurs, des historiettes, que sais-je, qui correspondent tant à nos valeurs, à nos conceptions du monde, à nos idées préconçues, ou à notre poésie, notre fantaisie, nos envies… qu’on est prêt à les gober d’emblée, les répéter, les partager, après les avoir couvés en son sein. C’était mon cas pour l’histoire de l’origine d’une expression particulière, à savoir : faire le mariole (avec un « L » ou deux, ça dépend 🙂 ). Bon vous me direz, ce n’est pas très grave, et c’est une préoccupation… anecdotique. Certes.
Mais bon. Quand même !
Lire la suite

Proposition Avril 2019-1

Figurez-vous que mon opticien mutualiste est situé dans le mythique passage Pommeraye à Nantes. Ce vieux passage commercial du 19e siècle, qui a été restauré il y a quelques années, a été rendu fameux par « Lola » un film assommant de l’impayable Jacques Demy (accessoirement ex-époux d’Agnès Varda ; laquelle vient de nous quitter) avec Anouk Aimé qui y subit une coiffure faite de plâtre et filasse (semble-t-il) en tout cas comme moulée ou sculptée par un maître staffeur ornemaniste.

Lire la suite

Proposition d’écriture Mars 2019-2

C’est Cemap (pseudo) lors de l’atelier d’écriture précédent, le premier de ce mois de mars 2019, qui m’a fait revenir en mémoire un vieux projet d’il y a bien vingt ans qui m’avait pourtant à l’époque fort occupé et coûté en énergie. En effet, le texte de Cemap, basé sur la proposition « Il est parti chercher des cigarettes », bien qu’éloigné, m’a fortement fait penser aux deux derniers paragraphes de la chanson La Balade de Jim de Laurent Souchon.
Lire la suite

Proposition d’écriture Mars 2019-1

Cherchant une idée de proposition d’écriture, j’ai surfé récemment d’écrivains contemporains totalement barrés  en poètes abscons, et puis voilà, entre autres découvertes dont je vous parlerai sans doute un jour ici,  que je tombe sur un ouvrage improbable et inclassable « L’homme de profil, même de face » (à la fois recueil de nouvelles et recueil de listes), parfois drôle, d’autres fois paresseux ou potache. Ouvrage d’un auteur, belge voire  tellement belge, Charly Delwart (Sachant que les Belges ont inventé le surréalisme et que, depuis, ils continuent de l’élever avec application en une appellation géographique contrôlée : la belgitude est un signe de qualité en terme de potentiels imaginaires comme en dimension du n’importe quoi se donnant des airs plus ou moins profonds).
Lire la suite

Older posts

© 2019 Ecrire en ligne

Theme by Anders NorenUp ↑

error: Ce texte appartient à son/sa auteur(e)