Ecrire en ligne

Ateliers d’écriture créative, de fictions, animés par Francis Mizio

Category: CatDec2017

A propos des textes de l’atelier de décembre 2017, thème, « La revanche »

Ça y est, les commentaires sur les textes sont ouverts pour une semaine et j’y ai mis les miens.

Merci à toutes les participantes. Je suis sincèrement épaté par la palette de talents et de problématiques déployés sur ce thème de la revanche, inspirant m’a-t-on-dit, mais, pour autant pas si évident. Vous avez réussi ce tour de force que de le traiter positivement, énergiquement, voire dans la lumière, loin des obscurités et acidités stériles de la vengeance. Il y va dans ces textes de la résilience, de la reconstruction réussie, de la renaissance, du déni digne et doux, de la victoire sur le temps ou sur les forces obscures qui peuvent nous animer… Oh, il y a volonté une revanche vaine et bête… mais c’est parce qu’elle l’est, que le texte lui, est futé.

Continue reading

Texte de Sécotine

Au fond du tube de plexiglas, les ondes clastiennes s’agitent, filaments lumineux qui s’entrecroisent et s’élèvent le long des parois jusqu’à délivrer leur message sur l’écran de contrôle, par le biais d’un système complexe alliant l’électronique de pointe et les terminaisons pseudo-nerveuses de synthèse. Aussitôt les laborantins s’approchent, prêts à noter et transmettre ce message venu des limbes par le miracle de la science.

Continue reading

Texte de Marine – « Ma revanche » *

Ce matin, je prends ma voiture et retrouve avec une légèreté particulière les tumultes de la circulation, les coups de klaxon, les pressés, les énervés, les irrespectueux. Avec un petit pincement au cœur, j’ai laissé mon bébé dans les bras d’une jeune femme que je connais à peine, après plusieurs mois passés en fusion totale.

Je rentre dans les locaux de l’entreprise qui m’emploie depuis plus de dix ans avec un regard neuf, attentive au moindre détail, à l’affût d’un quelconque changement, sourire aux lèvres, je salue d’un bonjour franc les quelques personnes croisées. Rien n’a changé. Je prends les escaliers, un petit serrement au niveau du plexus de plus en plus marqué se fait ressentir au fur et à mesure que je monte… Mon bureau est au troisième étage. Je respire profondément, dernières marches, je ferme les yeux et j’entends une petite voix intérieure me soufflant « tout va bien se passer ».

Continue reading

Texte de Khéa *

 » Revanche…Revanche… RE-VAN-CHE ! »

Une petite boule de poils ressemblant à un mini griffon sortit du buisson en prenant son temps.

« Ah quand même, j’ai failli attendre. Allez on rentre. Tu ressembles à la perruque de la voisine par un jour de grand vent. »

Lucie tourna les talons, suivie par sa petite chienne, direction la maison.
Revanche était arrivée comme ça, devant la porte, il y avait 3 ans. Lucie l’avait faite entrer, elle n’était jamais repartie.

C’était le premier nom qui lui était venu à l’esprit, celui-là ou un autre quelle importance.

Continue reading

Texte de Mistouflonne

« – Famille !! »

Je pose mes cartes sur la table ronde en bois, j’aligne la Famille Ours à côté de la Famille Chat.

« – J’en ai quatre ! Et toi, tu en as trois ! J’ai gagné !! »

Je sautille sur ma chaise et manque de renverser mon verre de grenadine avec mes gestes brusques et malhabiles. Il me sourit à travers sa barbe mal rasée, avec ses yeux de grand-père trop heureux d’avoir perdu.

« On fait la revanche ? » propose t-il, pour prolonger encore un peu le moment.

Continue reading

Texte de Groux *

Des années qu’il préparait cela. Aujourd’hui était le jour où il allait prouver au monde entier ce qu’il valait. Il se posa quelques instants dans son grand canapé de cuir, et apprécia la vision de son salon.

Il prit quelques instants pour faire le point. Il ne pensait pas mettre autant de temps. Au départ, il s’était donné quelques mois. Puis la tâche s’était révélée plus ardue qu’il ne l’avait pensé. Il n’en avait parlé à personne, avait serré les dents. Il ne leur aurait jamais donné le plaisir de voir qu’il abandonnait.

L’image de Clara envahit alors son esprit. Il voyait ses longs cheveux bruns flotter dans le vent, il entendait ses grands éclats de rire, il se rappelait le goût de sa peau.

Il ferma les yeux et secoua la tête. Il ne devait pas se laisser aller à ce genre de sentiments. Tout était de sa faute. C’est elle qui était partie, elle qui n’avait pas cru en lui.

Continue reading

Texte de Ptiteco *

21 mai 1988, salle des fêtes

Ça piaille de partout, dans tous les coins de la salle. Pour cause : ce soir c’est le concours des mini-miss ; un événement dans la région, peut-être aussi important que la Fête à la Saucisse. Chantal toise les autres mamans présentes ce jour-là. Elle en reconnaît quelques-unes, des précédents concours. Elle leur adresse un sourire hypocrite ; deux trois mots sur le temps pluvieux qui va abîmer le brushing des petites.

Elle aperçoit de loin sa fille, sa princesse, Jennifer, au milieu des autres petites, en train de répéter sa chanson, « la Vie en Rose » de Piaf. Pour Chantal, y a pas à dire, la version de sa fille est bien meilleure que l’originale. Elle lui fiche les frissons à chaque fois. D’ailleurs aux cinquante ans du Tonton Jean-Claude elle a même réussi à faire verser une larme à Papy André, c’est dire si elle est douée, la petite. C’est pas Chantal qui aurait pu émouvoir son père ; elle qui ne pouvait pas aligner deux notes sans faire trembler la maison.

L’a pas intérêt à se planter ce soir, Jennifer. C’est son 4e concours, et, pour une fois, ça serait bien qu’elle ait le podium, que l’investissement de Chantal serve à quelque chose.

Continue reading

Texte de Mlle47 *

« Merde… Putain de fourmis ».

Je me redresse d’un coup dans mon lit et frotte furieusement mes avant-bras comme pour en chasser des milliers d’insectes grouillants, mais pourtant invisibles, qui courent sous ma peau.

Je grogne : « Non, pas aujourd’hui, vous m’aurez pas ! »

Je lève le nez, respire un grand coup et termine de balayer, non pas un cauchemar, mais bien le reste d’une incontrôlable hallucination. Il fait encore nuit, dehors le vent souffle fort. On est en plein mois de décembre. A mes côtés Elfy, réveillée par mon remue-ménage, s’étire. Elle est déjà au taquet.

« Mince alors, je lui fais en lui grattant l’oreille. J’ai plus qu’à me lever. Faut te sortir ma jolie. La flemme ! »

Je m’extirpe de la couette, enfile vite fait un jogging et un sweat. J’enroule la longue écharpe rouge que ma belle Alice a oublié là ce week-end. Je zippe mon anorak jusqu’en haut, enfile mes baskets en sautillant sur le pas de la porte, chope les clefs de l’appart, attache la bête et claque la porte.

Continue reading

Hé bien, j’ai du boulot…

Bonjour à toutes, membres de l’atelier de ce mois de décembre 2017,

Vous trouverez ci-dessous les textes de l’atelier de décembre. Je les publie au fur et à mesure de leur réception, et comme convenu, les commenterai ce week-end tandis que vous-même dès l’ouverture des commentaires pourrez écrire aux auteures pour des échanges (pertinents et bienveillants!).

Continue reading

Proposition 12/2017

Voici, ci-dessous, la proposition d’écriture pour décembre. Seules les personnes inscrites à cet atelier pourront y participer, et accéder aux textes, échanges et commentaires. Si vous voulez discuter de cette proposition, échanger, etc nous pouvons nous retrouver sur la page Facebook de l’atelier. A bientôt ! Francis

Continue reading

© 2018 Ecrire en ligne

Theme by Anders NorenUp ↑

error: Content is protected !!