Ecrire en ligne

Ateliers d’écriture créative, de fictions, animés par Francis Mizio

Category: Le projet conjugal (page 1 of 2)

1953 (janvier) – Jeanne – « « C’est l’intention qui compte » – par Ketriken

Le « coup d’après » est parfois rude à encaisser.
Les bûches terminent de se consumer lentement dans la cheminée, car bien qu’on soit en septembre la fraîcheur s’est déjà installée, comme un avant-goût d’automne, un temps de rentrée des classes. Jeanne pose son stylo sur la table du salon et la dernière copie sur le tas de droite. Voilà, c’est fait, c’est corrigé, elle pourra rendre les devoirs demain aux élèves de terminal B, promotion 1978, du «lycée Madame de Sévigné», à Charleville-Mézières.
Lire la suite

1901 (septembre) – par Manu

Annonce : « Veuve 38 ans, aimante, femme d’intérieur, habitant charmante propriété, épouserait veuf ou célibataire de 45 à 60 ans ayant fortune »
Lire la suite

1973 (Mars) – « Anne-Solange et Philippe », par Khea

Entre les barres d’immeubles de la ZUP de Wattignies, ville de la banlieue lilloise, une silhouette presse le pas, retranchée derrière un parapluie à rayures. Un bien maigre rempart de tissu imperméabilisé contre ces giboulées de mars cinglantes, déversées par un ciel de plomb et violemment encouragées par le vent qui se déchaîne pour désarmer cette frêle silhouette de sa défense dérisoire maintenue très fort par ses deux mains. Résister encore le temps de franchir les quelques mètres qui la séparent de son immeuble.

Lire la suite

1967 (octobre) – René et Léo – par Cemap

René Rivière, ingénieur parisien proche de la cinquantaine, venait de vivre un événement inoubliable avec l’inauguration en grande pompe de l’usine marémotrice de la Rance, située entre Saint-Malo et La Richardais, en Bretagne.
Lire la suite

1909 (novembre) – Jean-Cyrille – par Ktou14

Jean-Cyrille, baron de la Chézotrou ne s’était jamais ennuyé de sa vie. La grande différence d’âge avec sa sœur en ayant pratiquement fait un fils unique, il avait grandi en sa propre compagnie : elle lui convenait admirablement.
Lire la suite

1929 (mai) – Angèle et Marcel – par Ktou14

Mai 1929
Citadine depuis peu, idéaliste peinée de constater égoïsme intérêts presque partout, souffre solitude, épouserait jeune homme instruit, moderne, sans snobisme, sentiments délicats. Suis brune, physique agréable, 25 ans, scribe bureau sans fortune, mais instruite.
Lire la suite

1962 (Novembre) – Arlette et Edouard – « Virage dangereux », par Fantomette44

Novembre 1962
L’électrophone craquète un instant puis une voix à la fois enfantine et sensuelle s’élève et glisse sur le papier peint aux motifs orangés du petit salon de l’appartement de la rue Monsieur le Prince.
Lire la suite

1922 (Juillet) – Jean – « Quand un vicomte… », par Trados

Jean Delacher naquit à Coucy-le-Château, au Nord de Soissons, en 1896. Il resta fils unique. Son père était bourrelier, sa mère modiste. Ils vivaient heureux, dans leur maison accolée au château. En bas c’était l’atelier, qui sentait bon le cuir. En haut, l’une des trois chambres était consacrée aux chapeaux et falbalas colorés.
Lire la suite

1946 (Août) – Louise et Edouard – « Rendez-vous à l’Excelsior » – par Ketriken

Marcelle se cale tant bien que mal au fond de son lit. Elle a mal partout. Sa patronne lui a demandé d’aller chercher dans la cave les produits manquants pour le salon de coiffure, et Marcelle a raté la première marche : côtes cassées, hématomes au visage et bras dans le plâtre. Ça ne pouvait pas tomber plus mal ! Louise est à son chevet, totalement désorientée par la confidence et la demande de son amie.
Lire la suite

1898 [Août] – Madeleine et Armand – « Août 1898…. » – par Melle47

Madeleine jette un œil à gauche puis à droite avant de se lancer pour traverser la grande rue de Chaville qui relie Paris au château de Versailles. Tout n’est ici que brouhaha. Les calèches se succèdent dans un grondement infernal de roues et de sabots. Les sonnettes des vélos raisonnent, tandis que le petit vendeur de journaux s’époumone pour écouler son quotidien.
Lire la suite

1958 (mars) – « Pauline ! » – par Cemap

1958 : Joane Woodward a remporté l’oscar de la meilleure actrice pour son interprétation dans « les trois visages d’Êve ».
Pauline, elle, est à sa fenêtre…
Lire la suite

1901 (Juin) – Eugène et Félicie – par Sécotine

Juin 1901
Monsieur, 38 ans, propriétaire près de Toulouse, 70 000, épouserait demoiselle, veuve, apport 12 000 francs minimum, pouvant commander à servante, basse-cour, volaille, etc. Tolèrerait tache.
Lire la suite

Older posts

© 2019 Ecrire en ligne

Theme by Anders NorenUp ↑

error: Content is protected !!