Ateliers d’écriture créative, de fictions, animés par Francis Mizio

Catégorie : CatSept2018-2

Texte de Mélanie – « Noa »

Jeudi, 14 :00  pm

Un bouquet de ballons multicolores flotte au dessus du lampadaire. Elle a loué une de ces structures gonflables de mauvais goût, qui surplombe la clôture du jardin. La marmaille grouillante rebondit déjà en grand nombre sur ce semblant de château fort en caoutchouc. J’ai préparé un punch tropical. J’y ai versé l’entièreté de ma bouteille de rhum épicé des Antilles, potion magique qui me permettra de survivre à cet après-midi caniculaire.
Continue reading

Texte d’Emije

L’été laissant paisiblement la place à son amie l’automne, nous attendons de les déguster avec joie et impatience !

En parisiennes d’origine que nous sommes, nous considérons que l’été a déjà fait son œuvre.

Expatriées au mois de juillet à l’autre bout de la France dans la direction sud du fait de la mutation de Maman, Justine et moi décidons comme les années précédentes de décliner nos tenues neuves et automnales pour cette rentrée, révélant des tons aussi chatoyants que le brun chamois ou marmotte, le flamboyant jaune safrané ou la douceur du vert amande.
Continue reading

Texte de ZU – « Après les pêches »

Tom se trouvait en plein milieu d’un rang de Sweet Fire. Ni à l’avance ni en retard sur son planning initial, il s’attardait occasionnellement sur un arbre moins régulier que les autres. Les rangs de pêchers étaient organisés par variété ; chacune ayant un calendrier de production qui permettait à Tom de cueillir des fruits de mi-juin à fin août environ. Héritée de son père, l’exploitation était aujourd’hui essentiellement gérée par Tom. Tous les hivers, tailler les arbres était une activité qu’il faisait par automatisme autant que par instinct. Tailler un pêcher, c’est se projeter un an, deux ans plus tard dans la croissance de l’arbre ; chaque coupe aura des conséquences bonnes ou mauvaises.
Continue reading

Texte de Lulu – « Nous n’irons plus au bois »

Il faut que je vous parle de ma belle mère… Si si, vous allez comprendre. Ma belle mère est une femme étonnante. Elle a 91 ans aujourd’hui. C’est dire qu’elle a vécu une période rude pour les femmes ; particulièrement pour celle de son milieu : fille d’émigré espagnol, aînée d’une fratrie de six, puis épouse d’un mineur de fond que la vie n’a pas toujours mis de bonne humeur… Bref : une femme forte, une main de fer dans un gant de velours, une guerrière !
Continue reading

Texte de Marine

Les années scolaires se suivent et s’achèvent toujours aux beaux jours par les grandes vacances. Plaisir et farniente pour certains et jonglage avec l’emploi du temps pour les autres. Les autres en l’occurrence c’est moi. Bien-sûr, je m’affole la veille et m’attèle à essayer d’organiser au mieux ces huit semaines de trêve dans la vie de mes chérubins. Heureusement, il y a les incontournables : les périodes chez papa, le stage d’équitation et la semaine en Corrèze chez papy et mamie qui se font un plaisir de réunir tout leur petit monde.
Continue reading

Proposition d’écriture septembre 2018 – 2

Cette image représente un article expliquant comment rentrer dans son maillot de bain.

Préparant à l’avance ma rentrée qui s’annonçait d’emblée chargée, et rédigeant par prudence mes propositions d’écriture bien en amont, j’expliquais fin août à ma compagne que l’enthousiasme des participant(e)s pour cet atelier d’écriture ne se démentant pas – vues les inscriptions qui se sont illico pressées (me réjouissant… autant qu’elles me mettent la pression), il m’allait falloir « assurer » plus que jamais, et ce, dès le début. C’est-à-dire faire preuve d’imagination pour cette nouvelle année afin de ne décevoir personne (tant que je puisse!) dans ses attentes ; c’est-à-dire trouver des sujets d’écriture originaux : pas de « tartes à la crème », pas de sujets éculés et attendus,  « déjà vus »  – mais au contraire des propositions décalées qui veillent néanmoins à laisser toute créativité à chacun (e) … Mais, je n’avais pas encore d’idée pour l’atelier du 14 septembre…
« Hé bien… puisque c’est la rentrée, tu n’as qu’à faire les marronniers », me dit-elle, par provocation, sachant que je déprimais aussi de devoir par ailleurs bientôt traiter les mêmes cours que chaque année depuis 4 ans, avec la nouvelle promotion d’étudiants qui m’est livrée en pâture.
Les marronniers : en fait l’idée est très bonne.
Mais peut-être faut-il préciser auparavant ce qu’est un marronnier... quand ce n’est pas un arbre.
Continue reading

© 2022 Écrire en ligne

Theme by Anders NorenUp ↑